Premiers pas de Xehlrox aux Château des Murmures

Aller en bas

Premiers pas de Xehlrox aux Château des Murmures

Message  Urswyck le Dim 11 Nov - 9:39

(Le début...)

La lumière revient de l'autre côté, après quelques pas qui résonnent sous la voûte obscure de la muraille. Beaucoup de pas. L'épaisseur de cette chose est invraisemblable. Deux arches, une de chaque côté, ouvrent sur des corps de garde bien pourvus en soldats, qui les ont regardés passer qui d'un oeil hostile, qui d'un air amusé et gourmand.

Le jour de l'autre côté est terne, et quelques torches flambent déjà ça et là le long des murs. Autant la muraille est incroyablement épaisse, autant cette cour semble petite sans l'être pourtant, écrasée par la masse formidable des bâtiments qui la dominent de toutes parts. La plupart ne sont que ruines tordues, mais même dans ce triste état, leur gigantisme procure une désagréable sensation d'écrasement.

D'un côté, plusieurs guerriers s'entraînent, deux centaures puissants s'affrontent à la lutte, tandis qu'un homme brandissant deux lames jumelles se bat au milieu d'un trio d'adversaires. Plus loin, d'autres activités suivent leur cours, difficiles à distinguer d'ici, masquées par l'ombre croissante et les hommes et bêtes qui sillonnent ce vaste espace dégagé, chacun à sa besogne ou à son loisir.

Quelques voix s'élèvent sur le passage de la petite troupe, dans plusieurs langues aux sonorités lointaines. Le lieutenant répond à certaines d'entre elles avec bonne humeur. Les gardes, une fois sortis du couloir de l'entrée, se sont répartis autour de la paire étrange que forment l'orc massif et l'elfe dégingandé. Ils sont concentrés, vigilants.

A un moment, un serviteur s'affale dans un cri, laissant échapper les rênes d'une monture qui s'empresse de prendre la fuite, bousculant deux filles de cuisine porteuses de grands paniers. La bête, une sorte de cheval à la robe striée de blanc et de noir, file en roulant des yeux effrayés sous les imprécations et les rires. D'un geste, Urswyck a arrêté l'escorte, et fronce les sourcils, agacé. Le tumulte créé par les déplacements erratiques de l'animal cesse quand un troll lui abat au passage une massue sur la tête, l'assommant tout rond.

Un juron file entre les dents de l'elfe tandis que certains des spectateurs rigolent et applaudissent. Les deux souillons se hâtent de ramasser les légumes répandus, roulant des yeux presque aussi affolés que ceux de la bête juste avant que le troll ne mettre terme à sa course. Etourdi, l'animal secoue la tête, l'air stupide, et essaie de se relever tandis qu'un autre serviteur se hâte d'aller saisir sa longe.

Dans l'indifférence générale, le maître palefrenier est en train de bourrer de coup de pieds le garçon d'écurie. Le maître est un demi-orc à la carrure impressionnante. Le garçon est un adolescent. Etait. Sur un coup plus puissant que les autres, un craquement sinistre retentit. Le corps du jeune humain, agité de convulsions, reste sur place tandis que le demi-orc se détourne pour donner des ordres à ses autres hommes et les envoyer aider celui qui est auprès de l'infortuné fuyard. Deux types s'esclaffent en désignant le mort, quelques autres en montrant le cheval.

D'un signe, l'elfe ordonne à son escorte de reprendre son chemin.
avatar
Urswyck

Messages : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas de Xehlrox aux Château des Murmures

Message  xehlrox le Lun 12 Nov - 10:27

Obscurité, moiteur, puanteur.

C'est bien peu de le dire.

C'est pire de le ressentir.

Voilà donc l'antre de la bête, les entrailles vivantes de cette chimère.

Les battements de son coeur.

Tout aussi semblait vivre dans une harmonie chaotique. Comme si tout était équilibré, mais prêt à se manger dès la première occasion venue.
On était loin de la beauté et de la quiétude de la citadelle d'Asgard.

Mais Xehlrox était prêt à endurer, et sans ciller il regarda la scène. Ne cédant aucune marque de sentiment, ou d'empathie. Non, ses gardes s'en délecteraient avec une avidité sans fin. Et il n'était pas là pour satisfaire à leurs vices.

Bien qu'au fond de lui, il aurait volontiers attrapé n'importe quel objet tranchant pour découper quelques gorges.

Et petit à petit, il comprenait que c'était ce qu'Urswyck voulait. Le faire plier, l'amener vers la colère, l'empathie. L'amener à l'erreur, ah oui, ça, il aimerait.
Il le voyait dans ses yeux profonds, dans lesquels on pourrait se perdre, au milieu des méandres de sa perversité.

Il ne craquerait donc pas, et passa sans plus qu'un regard.

La marche reprit. Elle était bruyante, les couloirs faisaient raisonner des borborygmes dont on aurait peine à dire s'ils étaient d'être vivants. Des bruits de métal, de chaînes, sous les faibles torches.
Parfois, on apercevait une silhouette qui s'éclipsait dans l'ombre.

Xehlrox avala sa salive, trouvant sa gorge trop sèche. L'ennemi était partout, et nulle part. Ce pouvait être lui, ou lui. Cette ombre furtive, le garde même à ses côtés.
Comment combattre ce qui n'a pas de visage? Comment savoir quoi faire si la situation lui échappait?

Son cerveau l'alertait, délivrant par intermittences des décharges d'adrénalines. Une chose était sûre, en cas de problème, il éclaterait comme un baril de poudre.

Et tandis que l'orc se perdait dans ses réflexions, la cohorte trouait l'épaisse noirceur des lieues.

_________________
avatar
xehlrox

Messages : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas de Xehlrox aux Château des Murmures

Message  Urswyck le Mer 14 Nov - 22:39

Evidemment, la réaction de l'orc était sous surveillance. Sans que l'incident de la cour ait été le moins du monde provoqué à dessein, ce genre d'anicroches étant monnaie courante au Château des Murmures, Urswyck n'a pas manqué de garder à l'oeil le comportement de leur invité surprise. Et rien.

Remarquable. Tu m'impressionnes. A peine une petite vibration de paupière, et encore, c'est parce que je te guettais... Ou alors tu as un admirable contrôle de toi, ou alors tu ferais un parfait Compaing.
Enfin... après avoir appris qui commande, évidemment.


L'elfe ne s'arrête pas, ne marque aucune réaction lui non plus à l'attitude de Xehlrox. Par contre, il se met à donner ici et là un petit mot de commentaire sur ce qu'ils rencontrent sur leur chemin... l'arcade qui donne vers la petite cours... la fosse à ours, très amusante quand on arrive à capturer un ours, vu que par contre on n'est jamais à court de prisonniers... l'aire des combats, un peu petite pour les joutes des centaures qui préfèrent s'entraîner dans la plaine, dehors... l'état apparemment déplorable de la grande tour ouest, à moitié fondue, vitrifiée, et qui tient pourtant bon depuis des siècles, alors qu'on la dirait prête à s'effondrer dans quelques minutes, n'est-ce pas curieux ?...

Le groupe s'approche d'une grande arche obscure qui s'ouvre dans un grand bâtiment à la façade plate, et les gardes, sans qu'un ordre soit nécessaire, se remettent en formation devant-derrière, comme aux portes. Une manoeuvre apparemment rodée. Et ils s'engagent sous la voûte.

[Vers la suite...]
avatar
Urswyck

Messages : 98

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas de Xehlrox aux Château des Murmures

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum