Shaal

Aller en bas

Shaal

Message  Shaal le Jeu 8 Nov - 12:07

Shaal commence à bouger et le sourire disparaît, elle sent encore les gouttes mais une odeur putride vient chatouiller son odorat délicat.
Brusquement elle ouvre les yeux et se lève d'un bond , cherchant machinalement ses armes ...
Disparues !!!

Elle regarde autour d'elle et voit une cellule infecte , humidité et moisissure l'entourent, dans un coin un squelette ...
En fait l'eau suinte des murs et du plafond,
L'elfe fronce les sourcils et réfléchit, son dernier souvenir c'est d'être partie chasser et aucune personne de son clan ne le sait ...
Ils ne s'inquiéteront que dans quelques jours , habitués à ses disparitions plus ou moins longues.
Par contre elle sait que d'autres vont paniquer et la chercher ...
Elle entend des cris, des hurlements mais n'y prête aucune attention, son esprit est capable de faire abstraction de ce qui l'entoure et lui permettre une concentration intense...

L'elfe s'assoit le plus confortablement possible face à la porte, un grattement lui fait tourner la tête et une lueur apparaît dans ses yeux couleur mousse...
Assis sur le crâne humain un rat la fixe ..

_________________
N'oublie jamais, ne pardonne jamais !!!
avatar
Shaal

Messages : 5

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaal

Message  La Chèvre Noire le Jeu 8 Nov - 23:53

La bestiole fixe l'elfe en retour, ses petits yeux aux reflets rougeâtres hardiment levés. Pas du tout impressionnée, modérément méfiante. Elle sait, en petite vermine habituée des lieux, que le temps n'est pas venu d'aller boulotter les orteils de la prisonnière. Trop de vitalité, encore. Mais le moment viendra...

Tranquille, le rat se poste sur son arrière-train, et frotte ses longues moustaches de ses pattes antérieures. Si il est attentif à la présence de l'elfe, il ne montre aucune frayeur, et juste suffisamment de vigilance pour éviter les projectiles éventuels. Il est chez lui, le rat. Et il pète la forme, bien nourri qu'il est. Est-ce qu'il la nargue ? Possible. On sait les rats plus intelligents que d'autres animaux plus "nobles". Comme beaucoup d'êtres petits et laids, ils tirent le meilleur parti de ce que la nature leur donne, et elle leur a donné de la cervelle...

Brusquement, le rat se fige. L'ambiance sonore a changé, il y a quelque chose qui approche, quelque chose qui marche dans de lourdes bottes, quelque chose qui marche à plusieurs, et qui rigole. Quelque chose d'autre aussi, dont la chair nue traîne sur les pierres, et qui geint, faiblement. Immobile deux secondes, museau pointé, moustaches frémissantes, le rat disparaît en un éclair à la seconde suivante.

- Hââârh hââârh... pas l'air ravie de sortir de ton trou, la prêtresse. C'est-y qu'tu préfèrerais qu'on t'y remette ? Pas pressée d'aller rencontrer not' Lord ? Hââârh hââârh...

Répond un gémissement inintelligible à cette grosse voix rauque. Puis s'élève une autre voix, plus rauque encore.

- Nan elle a pas envie, c'est sûr. Pourtant qui sait, c'est p'têt la dernière chance qu'elle a de marcher sur ses dix ripatons, la ptite. T'entends, mocheté ? T'as pas envie de profiter ?

- Même pas qu'elle répond, la garce, malpolie en diable qu'elle est.

Un choc mat, un hurlement aigu qui finit en sanglot.

- ' t'apprendra à répondre quand on t'cause, salope, tant que t'as encore une langue pour ça. Sinon pas d'souci, on peut y trouver un autre usage, pas vrai Rorge ?

- Pour sûr, j'en ai un tout prêt pour elle, d'usage, hââârh hââârh hâârh...

Ils sont tout proches, les sanglots étouffés de la fille sont nettement audibles à présent que le groupe passe devant la cellule de Shaal. Une ombre vient occulter le maigre jour qui passe par le guichet hachuré de barreaux de la lourde porte de bois, mais le trio la dépasse sans s'arrêter, la lumière glauque revient.

Un coup de poing, violent et brutal, qui ébranle la porte... l'autre porte, celle de la cellule voisine. Un piaillement suraigu, terrifié, puis le rugissement d'un des hommes :

- TOI LA PROCHAINE, GAMINE ! T'AS ENCORE DES PATTES EN TROP !!!

Double rire gras des geôliers, l'un des deux commentant la drôlerie de l'autre, sanglots de leurs deux victimes celle qu'ils emmènent et celle qu'ils laissent. Le groupe s'éloigne, les pas, les voix, le frottement du corps trébuchant qu'on traîne à demi.
Ne reste que la voix dans la cellule voisine, une petite voix pointue, qui pleure tout haut
Qui bientôt, ne sanglote plus que par intermittences.
Puis juste un reniflement désespéré, épuisé, un soupir saccadé. Peut-être plus déchirant encore, dans le silence revenu dans le puits aux cellules...

_________________
avatar
La Chèvre Noire
Admin

Messages : 114

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaal

Message  Shaal le Sam 1 Déc - 3:57

L'elfe sait que des personnes approchent, elle le lit dans l'esprit du rat qui la regarde depuis un moment.
Ils ont eu le temps de faire connaissance et silencieusement avec rapidité l'animal disparaît sachant ce qu'il devait faire.
Déjà grâce à lui, Shaal a une bonne vue d'ensemble de cette forteresse immonde, elle sait que les "choses" qui vivent ici ne méritent que la mort car ils sont encore plus immondes que leur habitat.
Ils n'ont aucun sens moral et massacrent pour le plaisir, juste pour s'amuser...

Elle écoute les gémissements et les sanglots de celle qu'ils sont venus chercher, il lui semble qu'elle connait cette prêtresse car de plus ils sont tellement sûrs d'eux qu'ils lui donnent des renseignements utiles.
Quelle vulgarité dans leurs propos, elle leur couperait la langue juste pour le plaisir aussi.

Quand l'un d'eux cogne violemment contre la porte de la geôle Shaal ne bronche pas, ne bouge pas ...

Enfin la petite troupe s'éloigne et l'elfe ressent de la pitié (juste un peu) mais surtout de la colère, elle ne s'abaisserait jamais à pleurer ou supplier qui que ce soit, jamais !!!
Cette jeune fille manque sérieusement d'entraînement c'est évident ... Dommage ...

Shaal reste dans la même position, elle ressemble à une statue de pierre , une main posée sur un de ses genoux elle attend ....

_________________
N'oublie jamais, ne pardonne jamais !!!
avatar
Shaal

Messages : 5

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaal

Message  La Chèvre Blanche le Sam 1 Déc - 6:03

Le silence est revenu, juste troublé par quelques bruits très lointains, des cris et des chocs pour la plupart, estompés par la distance. Plus personne ne passe devant la cellule de l'elfe, et la lumière grise faiblit peu à peu alors que le soir tombe.

A ce moment, les bruits enflent dans le puits aux cellules. L'approche de la nuit, sans doute, l'obscurité nocturne qui évoque aux captifs les ténèbres de la tombe, coincés qu'ils sont dans leurs cercueils de pierre. Les voix s'élèvent, des appels, des supplications. Une voix prie tout haut, avec les accents de la folie sous les mots saints, un hurlement dément somme le pieux de se la boucler sa sale gueule, parce que les dieux sont des ordures qui n'entendent pas, alors bouffe-les tes prières, sinon je passe à travers ce putain de mur pour te les enfoncer dans la gorge. Suit un rire aussi horrible que le crissement du métal sur le verre, rire qui glisse vers des sanglots hystériques.

Pendant deux ou trois heures c'est un impossible charivari, le temps que l'obscurité soit totale. Ensuite, tout se tait peu à peu. Le prieur même a cessé ses dévotions. La nuit pèse dans les cellules comme si elle était palpable. Le sommeil les a pris, tous ou presque.

Le temps passe encore, puis un petit grattement se fait entendre. Cela vient de la cellule de droite, celle à la porte de laquelle les brutes ont cogné tout-à-l'heure. Celle d'où est montée ce sanglot aigu d'enfant épuisée. Un grattement obstiné, vers le fond de la cellule. Le son de quelque chose qui râpe la pierre rugueuse dont sont faits les murs. Bientôt, une sorte de halètement, un petit piaulement de douleur étouffé. Puis le grattement encore, et encore.

_________________
avatar
La Chèvre Blanche

Messages : 125

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum